Cas problématiques

Quelques photos des aventures lors de nos visites et des problèmes fréquemment rencontrés.

Cette photo montre une réparation peu conforme, qui n’a d’ailleurs pas duré, effectuée sur un toit de goudron peint. Ces derniers n’ont pas une très longue durée de vie.

Il est commun de constater que la première marche des escaliers est trop haute, cela est généralement dû à l’affaissement du trottoir et augmente le risque de tomber et de se blesser. Un bel exemple de ce phénomène peut être constaté sur cette photo.

La première marche est souvent trop haute

La première marche est souvent trop haute

Certains dommages peuvent parfois être assez spectaculaires. C’est le cas de celui montré aux deux photos suivantes. La glace sur le mur extérieur provient d’une toilette, située dans la section en porte-à-faux, qui a coulé en plein hiver. L’eau a longé le mur et a gelé, créant ainsi l’effet spectaculaire.

Une toilette fait des ravages

Une toilette fait des ravages

Dans la rallonge non chauffée de la maison, plutôt impressionnant. Certains comportements peuvent aggraver les dommages en cas d’incendie. C’est le cas de l’entreposage de bidons d’essence sous la terrasse, comme le montre la photo à droite. En effet, l’entreposage des bidons n’est pas recommandé car, même si les vapeurs d’essence ne provoquent pas nécessairement l’incendie, elles agissent comme un puissant accélérateur.

Entreposage de bidons d'essence dans un garage

Entreposage de bidons d’essence dans un garage

Dégât d'eau dans une section non chauffée de la maison

Dégât d’eau dans une section non chauffée de la maison